CALCUL IMPOTS vous propose d'estimer sans attendre le montant
de l'impôt sur le revenu que vous aurez à payer en 2017.
Site indépendant du site officiel impots.gouv.fr
 

Impôts 2017

Comment déclarer vos impôts en 2017

Comme chaque année, entre mi-avril et début mai, chaque foyer fiscal reçoit un e-mail ou un courrier lui rappelant qu'il est temps de déclarer ses revenus. Une déclaration qui concerne toutes les personnes imposables, et doit être effectuée avec précaution pour éviter une sanction fiscale. Alors, comment aborder au mieux cette déclaration de revenus 2017 ?

 

La campagne de déclaration 2017

2017 poursuit la généralisation de la déclaration de revenus en ligne, ce qui implique quelques changements. Alors qu'en 2016 l'obligation de télédéclaration sur le site impots.gouv.fr concernait les foyers français qui avaient un revenu fiscal de référence supérieur à 40 000 euros en 2014 (présent sur l'avis d'imposition 2015), elle concerne en 2017 tous ceux dont le revenu fiscal de référence est supérieur à 28 000 €. (Sont toutefois exemptées les personnes ne disposant pas d'accès à internet.)

Les télédéclarants recevront pour la première fois un avis de situation déclarative d'impôt sur le revenu (ASDIR) qui fait office de justificatif de revenus et de charges auprès des établissements tiers (banques, assurances...). Il remplace l'avis de non-imposition.

 

Déclaration en ligne ou sur papier : quelles différences ?

Si la télédéclaration avait déjà convaincu près de 14,6 millions de contribuables en 2015 (40% des déclarants), certains français déclarent encore leurs impôts sur papier même si l'administration encourage les contribuables à déclarer en ligne avec de nombreux avantages. La déclaration papier doit être envoyée avant le mercredi 17 Mai 2017 tandis que la déclaration en ligne possède un délai supplémentaire qui dépend de votre département de résidence :

 

  • Entre 01 et 19 : mardi 23 mai à minuit

  • Entre 20 et 49 : mardi 30 mai à minuit

  • Entre 50 et 974/976 : mardi 6 juin à minuit

  • Non résidents : mardi 23 mai à minuit

 

Depuis 2015, les télédéclarants peuvent aussi créer et modifier leur contrat de mensualisation et de prélèvements. Déclarer sur le site officiel des impôts permet d'obtenir une estimation directe de l'impôt et un report automatique des données remplies dans vos autres déclarations en ligne. Enfin, vous recevrez votre restitution d'impôt et votre avis d'impôt entre le 22 juillet et le 22 août pour les déclarations sur internet, mais seulement à partir du 4 août pour les déclarations papier.

 

Quels revenus déclarer ?

Il est primordial de savoir quels revenus déclarer au moment de remplir votre déclaration d'impôts 2017, au risque d'oublier une case ou mentionner des revenus non-imposables. Ces revenus à déclarer ne changent pas en 2017, en voici le détail :

  • Le salaire imposable : la rémunération fixe, les heures supplémentaires et les accessoires du salaire (primes, 13ème mois...)

  • Les allocations de chômage et préretraite

  • Les pensions, rentes, revenus fonciers, les plus-values...

  • Les revenus de profession non-salariées (artisans, commerçants, professions libérales...)

 

Certaines sommes restent non-imposables comme les bourses universitaires, indemnités de stage, le RSA, les APL ou les indemnités de départ à la retraite dans le cadre d'un plan social.

 

Les tranches imposables en 2017

Chaque année, le barème d'imposition des autorités fiscales est réajusté en fonction de l'inflation et du pouvoir d'achat moyen des français. Voici le barème 2017 qui vous permet de calculer vos impôts brut en fonction du revenu de votre foyer :

 

  • Moins de 9 710€ : non-imposable

  • Entre 9 711€ et 26 818€ : 14%

  • Entre 26 819€ et 71 898€ : 30%

  • Entre 71 899€ et 152 260€ : 41%

  • Au dessus de 152 260€ : 45%

 

L'impôt sur le revenu a permis à l’État français de récolter une recette de 69,3 milliards d'euros en 2015 et de 72,1 milliards d'euros en 2016 (avant remboursements et dégrèvements).


118 612

Service 2,99€ / appel
+ 2,99€ / min